lundi 18 août 2014

LA DICTATURE DES ECOLOS

       
Il est un fait remarquable dans la société telle  que nous la connaissons, c'est que les écolos exercent une véritable dictature dans de nombreux domaines.

C'est un phénomène assez comparable d'une façon surprenante  et comique à celui de la télécommande. Qui saisit par hasard le premier la télécommande exerce un pouvoir abusif sur tous les autres.

Or pour les écolos il en est quasiment de même. Celui qui ce proclame fièrement comme écolo le premier exerce un pouvoir sur tous les autres. Les conséquences sont alors d'une grande gravité.

Dès lors, ils exigent sur la base de leur insupportable prétention des mesures tout à fait arbitraires pour soi-disant protéger la nature. Ces mesures sont généralement extrêmement coûteuses et inefficaces. Par exemple, la construction, le transport et la maintenance d'une eolienne depense beaucoup d'energie que l'éolienne en produit.

En outre, les mesures ecologiques découragent les vrais amateurs de la nature, les plus nombreux. Ils représentent la quasi totalité de la population, car qui déteste la nature ?

C'est à chacun d'entre nous de protéger au mieux la nature telle que DIEU la créée dans une splendide ordonnance. Cette protection peut s'exercer dans nos activités professionnelles aussi bien que privées. 

Certes, un écolo en éveil pourra prétendre que l'on pêche trop de poissons. Faut-il mourir de faim pour réguler le nombre des poissons ?

Nous croyons savoir que dans leur folle théorie les écolos souhaitent réguler les espèces. Après tout, la secte des écolos pourrait ne pas être protégée.... Nous n'irons pas jusque là,

En conclusion, comme tout pouvoir dictatorial celui des écolos se retourne contre ces objectifs prétendus. Seule la liberté complète dans la gestion de la nature telle qu'elle est serait efficace.


MICHEL de PONCINS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire