samedi 16 mai 2015

LA PARITÉ HOMMES - FEMMES NOUVELLE ET RUINEUSE RELIGION

Une nouvelle fois l'actualité la plus chaude nous offre comme sur un plateau un sujet de choix pour ce blog.

A l'usage des nouveaux lecteurs, je rappelle la règle de fonctionnement de ce blog. Tous les mardis que le bon Dieu m'offre je rédige un éditorial sur un sujet de très grande actualité.

Aujourd'hui la parité hommes- femmes que nous appellerons sobrement la parité est un sujet en or.

Nous allons voir d'abord les faits. Ensuite il y aura lieu de les expliquer. Enfin, il faudra répondre à cette question : que faire ?


LES FAITS

Ils sont si nombreux que nous pouvons chercher leurs aspects communs.

Il s'agit vraiment d'une sorte de religion. Ceux qui n'y adhèrent pas sont pourchassés et ridiculisés. A la cafétéria, pas question de se dérober.

Si vous cherchez un emploi ce serait une grave erreur que de laisser voir votre scepticisme. Cela veut dire que les futurs employeurs se sont accoutumés à cette nouvelle religion. Pour les salaires ils se débrouillent comme ils peuvent pour les fixer à leur gré.

Un raffinement dans la nouvelle religion est à mentionner. C'est la parité alternative.

Le gouvernement nous en offre le spectacle clair et ridicule.

Non seulement il compte le même nombre d'hommes que de femmes, mais ils sont rangés sagement l'un après l'autre. Qui dit mieux ?


EXPLIQUONS CES FAITS

La parité est une fausse religion car les hommes et les femmes sont fondamentalement différents et nullement interchangeables. Qui n'a jamais éprouvé la tendresse d'une mère ne le sait pas.

Quand les personnes grandissent en taille et et parfois en sagesse, elles comprennent l'importance du père.

Il n'est rien de plus beau qu'une vraie famille composée d'un papa d'une maman capables d'affronter ensemble les aléas de la vie. Ce spectacle est conforme à la nature des choses.

C'est bien là que l'on se heurte à la nouvelle religion.

Ses fidèles veulent créer un homme nouveau affranchi de toute contrainte.

Nous croisons aussi la funeste idée de l'égalité à laquelle je consacrerai bientôt un éditorial.

J 'avais annoncé que la nouvelle religion nous ruinait. Je dois une précision. J'utilise souvent le terme de ruine. C'est inévitable car je montre souvent ce qui ne marche pas et ne marchera jamais. La ruine est au bout du chemin.

Ici les gouvernements de la fausse droite et de la vraie gauche ont accumulé les calamités. Le chômage est au sommet !

Si la maison France tient encore debout c'est à cause de quelques facteurs favorables comme la tendresse de l'Europe et la déflation. L 'habileté de Bercy est à saluer. Si cela craque ce sera la Berezina.


QUE FAIRE ?

Celui qui voudra sortir de ce piège ridicule de la parité rencontrera plusieurs obstacles.

Pas question de tout détruire d'un seul coup. Des résistances fabuleuses sont à prévoir. Les chefs syndicalistes n'accepteront jamais que les salaires soient discutés librement et hors de toute égalité apparente. Mentionnons l'habileté de Bercy déjà évoquée qui gère bien les calamités. La déflation est là et prive le système de l'huile nécessaire. N'omettons pas l'Europe qui n'a que des tendresses pour la France.

La seule manière de réussir serait de détricoter la parité pas à pas. Dans le personnel politique il n'existe guère d'espoir de trouver le personnage courageux et compétent pour y arriver.

Faut-il un personnage providentiel.

Q'il arrive vite car la « douce France est bien malade.

MICHEL de PONCINS.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire