jeudi 29 septembre 2016

LA PARITE HOMMES-FEMMES

DEFINITION

Tout le monde voit sans cesse la table du Conseil des Ministres.
Les hommes et les femmes se succèdent comme à la parade.
C'est un spectacle ridicule, mais c'est ainsi.
Plus profondément, il se cache une vraie philosophie.
Les hommes et les femmes seraient des êtres interchangeables.
Ils mériteraient d'avoir les mêmes égards et les mêmes droits.

De cette fausse conception, vient une foule de conséquences :
  • mêmes salaires,
  • mêmes congés,
  • mêmes retraites.
Le tout est inscrit dans des textes variés ayant plus ou moins force de loi.
Si cela se trouve, la Constitution elle-même ne fait pas la différence.
L'immense rôle des femmes dans la maternité est ignorée.
A-t-on le droit, quand on recrute un employé, de spécifier qu'on recherche un homme ou une femme ?


LA RUINE

Il y a tant de causes de ruine qu'il faut y mettre de l'ordre.
J'ai évoqué le spectacle des membres du gouvernement.
Chacune de ces dignes personnes a son train de vie. Il n'y a pas que les salaires mirobolants.
Il y a tout le reste dont l'importance est inconnue : retraites, voitures de fonction jour et nuit, leur vie durant.
Personne ne peut chiffrer tout cela.
Personne n'y pense vraiment, « main tendue et bouche cousue ».


Une autre source de ruine est l'incertitude. Avec un bon avocat, on se débrouille toujours.
Une autre encore se situe dans les batailles internes. Chacun des acteurs, avec sa cour, défend son territoire.
Enfin, il existe encore une autre cause de ruine, consommant du temps et de l'argent, et qui consiste à se battre entre eux. Ce qu'un fait, l'autre le défait, et vice-versa.
Une seule objection que l'on peut me faire à ce chapitre sur la ruine, c'est qu'elle n'est pas totale.
Je réponds calmement, sans en être certain, qu'un jour l'édifice peut exploser en plein vol.
Au moins, il y a du travail pour les avocats !
Je devais définir la parité.
Comme toutes ces idées folles de l'idéologie ambiante, c'est un vrai maquis.


QUE FAIRE ?

Les familiers de ce blog savent que j'évoque souvent des situations impossibles.
C'est le résultat des politiques de la vraie gauche et de la fausse droite depuis des décennies. Il faudrait donc un changement de personnel politique. C'est difficile, mais possible.
Les gens au pouvoir sont débordés par les problèmes qu'ils ont eux-mêmes créés.
Que ferait ce pouvoir libérateur ?
Il détruirait toutes ces idées à la mode et rétablirait la vérité :
les hommes et les femmes naissent et meurent différents.
Il revient à tous de s'adapter et de gérer les différentes situations.
Si un employeur a besoin d'un coiffeur, ce n'est pas d'une coiffeuse.

A bon entendeur, salut !

Michel de Poncins





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire